Cette plante peu exigeante colonise les terrains dégradés car elle s'adapte parfaitement aux conditions difficiles des sols pauvres de la garrigue. Elle est pyrophyte, car elle se régénère après les incendies. Elle est également pyrophile: le passage du feu  favorise la germination de ses graines. Une étude récente montre l’aptitude d’extraits de cette plante à bloquer le développement de mycobactéries proches du bacille de Koch, responsable de la tuberculose et laisse entrevoir la possibilité de mettre au point de nouveaux traitements.

Télécharger la fiche pédagogique ici.