Espèce encore répandue

Comportements de prédation

La mygale ne tisse pas de toile pour capturer ses proies. Immobile au sol dans son terrier, elle les attaque par surprise, les mord à l’aide de ses chélicères (crochets) et leur injecte du venin pour les paralyser. Ce dernier contient des enzymes sécrétées par les glandes maxillaires qui permettent de pré-digérer les proies avant d'en aspirer le contenu.

Techniques de défense

Lorsqu’elle se sent agressée, la mygale se redresse sur ses pattes avant de se jeter en avant et de mordre. Elle peut également envoyer des soies urticantes qui poussent sur ses pattes vers son agresseur.

 

Télécharger la fiche pédagogique

-->