Espèce éteinte dans la nature mais protégée !

  • Classée "Éteinte à l'état sauvage" sur la liste rouge de l'UICN
  • Annexe I de la Convention de Washington (CITES)
  • Programme d’élevage européen (EEP)

De "redoutables armes"

L’oryx algazelle porte aussi le nom d'antilope à cornes en cimeterre, en référence à la forme de ces dernières. Leur longueur avoisine 1,25 mètres, tant chez les mâles que les femelles. Elles sont utilisées parfois avec succès contre les prédateurs.

Le saviez-vous ?

Des programmes de réintroduction dans des réserves protégées se sont succédés depuis 1985 en Tunisie, au Maroc et au Sénégal, avec la contribution de zoos qui élèvent cette espèce en captivité. La réintroduction la plus importante a débuté en 2016 au Tchad dans une immense réserve où des groupes d'oryx se sont reproduits !

Télécharger la fiche pédagogiaque

La ville de Montpellier, à l'initiative du Parc du Lunaret, soutient financièrement le "Sahara Conservation Fund" qui a pour mission la sauvegarde de la biodiversité Sahelo-Saharienne.

Le lien vers le site internet de l'association :

Logo SCF

 

-->