Espèce non évaluée

  • "Données insuffisantes" sur la liste rouge de l'UICN

Observation de la queue

La queue de la raie à ocelles se compose de petites épines et d’un aiguillon pour le mâle, et de deux aiguillons pour la femelle. Cet aiguillon est composé d’un dardillon interne, tranchant, enveloppé d’une gaine qui contient du venin. Il est utilisé seulement si la raie se sent menacée.  

Incubation des œufs

Le développement des œufs de cette espèce de raie se fait dans le corps de la femelle. Les petits naissent déjà formés et sont capables de nager et de chasser aussitôt du plancton.

Télécharger la fiche pédagogique

 

-->