Il a longtemps été utilisé pour la réalisation d'outils. On appréciait la dureté et la densité de son bois pour la confection des dents d’engrenage et pièces mécaniques travaillantes des moulins. Avec ses fruits, on distillait une eau-de-vie très fine. Aujourd’hui, le sorbier est très recherché par les ébénistes; on l’utilise en lutherie (mécanisme de piano, réfection d’orgues, instruments à vent...) mais aussi en marqueterie, en placage de luxe ou pour la fabrication d’instruments de dessin et de mesure.

Télécharger la fiche pédagogique ici