Espèce en danger et protégée !

  • Liste rouge de l'Union Internationale de Conservation de la Nature (UICN) : statut "en danger critique d'extinction"
  • Annexe I de la Convention de Washington (CITES)
  • Programme d'élevage européen (EEP)

Une parfaite adaptation

L'addax est particulièrement bien adapté à son milieu chaud et sec. La couleur de son pelage et la longueur de ses poils lui permettent d'emmagasier moins de chaleur. Cette espèce nomade est capable de survivre sans boire pendant plus de 6 mois en se contentant de la rosée et de l'eau présente dans sa nourriture. Elle s'active aux heures les plus fraîches de la journée, notamment au crépuscule.

Le saviez-vous ?

Autrefois présente du Sahara jusqu'en Egypte, cette espèce est désormais quasiment éteinte à l'état sauvage. La chasse excessive, la perte de son habitat et la concurrence avec le bétail contribuent à sa disparition. La population d'addax atteint plus de 2000 individus dans les zoos du monde et peut contribuer à d'éventuelles réintroductions dans leur milieu naturel.


Télécharger  la fiche pédagogique

La ville de Montpellier, à l'initiative du Parc du Lunaret, soutient financièrement le "Sahara Conservation Fund" qui a pour mission la sauvegarde de la biodiversité Sahelo-Saharienne.

Le lien vers le site internet du refuge :Logo SCF

 

-->