La pollinisation de cette plante est remarquable. Au milieu de la plante un cylindre jaunâtre et gluant émet des substances volatiles. Attirées par ce “parfum” d’excrément, des mouches se posent et glissent dans une prison de poils contenant les vraies fleurs. Les premières à s'ouvrir sont les fleurs femelles. Les mouches y déposent le pollen dont elles se sont couvertes ailleurs. Bientôt ces fleurs flétrissent et les fleurs mâles s'ouvrent pour libérer le pollen. Les filaments sèchent et les mouches s’en vont visiter d'autres arums dont elles seront  prisonnières. 

Télécharger la fiche pédagogique ici