C'est "l'herbe à moutons" ou "baouque", plante xérophyle (supportant les milieux très secs). Elle est qualifiée de “rameux” car sa tige rampante s'enracine, se propage et se divise en de nombreux rameaux. La pelouse à brachypode, où pâturent les troupeaux, est un milieu façonné par l'activité humaine. Le passage des moutons contribue à “nettoyer” la garrigue et favorise la repousse de l'herbe. Depuis la déprise agricole, la forêt se développe et les pelouses sèches, avec leur cortège de fleurs, d’insectes et d’oiseaux, se font plus rares.

Télécharger la fiche pédagogique ici