C'est un arbre du Sud souvent considéré comme n'ayant aucun intérêt économique hormis le bois de chauffage. Récemment, des essais en laboratoire ont montré que ses propriétés mécaniques étaient sensiblement égales à celles des autres chênes et qu'il pouvait être utilisé pour la charpente, la menuiserie ou la tonnellerie. Aimant la  chaleur mais résistant au froid, naturellement mieux adapté à la sécheresse et moins exigeant en eau, il parait présenter une alternative intéressante aux essences plus “nobles” souffrant du  réchauffement climatique.

Télécharger la fiche pédagogique ici