C'est une plante mellifère essentielle de la garrigue car la masse de ses fleurs permet une abondante miellée. La dorycnie, appelée aussi badasse, a fait l'objet d'une étude sur la phytostabilisation. Cette technique utilise des plantes tolérantes aux polluants sans les accumuler. Leur présence freine l’érosion, ralentit le ruissellement et, grâce à l’évapotranspiration, limite la pénétration de l’eau chargée en métaux lourds vers les nappes phréatiques. L'étude montre que le dorycnium tolère, fixe et réduit la diffusion du cadmium et du zinc dans le sol.  

Télécharger la fiche pédagogique ici