Cette espèce de la famille des oléacées est assez proche de l'olivier. On rencontre dans la nature des sujets mâles et des sujets hermaphrodites dont les fleurs portent à la fois des étamines (organes mâles) et un pistil (organe femelle). Des chercheurs de Lille et de Montpellier ont découvert en 2010 que les sujets hermaphrodites se divisent en deux groupes génétiquement différents, bien que d'aspect identique. Les sujets de chaque groupe ne peuvent pas se féconder entre eux. Ils ne peuvent féconder que des sujets de l'autre groupe alors que les pieds mâles peuvent féconder tous les pieds hermaphrodites. Le frêne à fleur, une autre oléacée, présente les mêmes particularités.

Télécharger la fiche pédagogique ici