C’est un bois très dense. Intégré dans les meules des charbonniers il donnait, par conséquent, un charbon de bois d’excellente qualité. A partir de l ’an 1000 avant JC dans la région, mélangé au minerai de fer, on a utilisé  son pouvoir calorifique particulièrement élevé  pour produire de l'acier dans des fours rudimentaires (bas fourneaux). Il a également alimenté les fours des verriers.  Actuellement le filaire fait partie des quelques plantes européennes les mieux adaptées au traitement en Niwaki, cet art japonais de la taille dite « en nuage ».

Télécharger la fiche pédagogique ici