L'essence de térébenthine provenant de cet arbuste lui a donné son nom. On extrait de ses graines une huile qui sert à fabriquer savons et shampoings. En Turquie, on en fait une pâte qui, mélangée à du lait, se consomme comme un café. Insensible aux maladies, il sert souvent de porte greffe au vrai pistachier (Pistacia vera) qui produit les pistaches des pays du sud. La gale caractéristique, en forme  de corne  qui se développe au sommet de ses rameaux, est provoquée par un puceron (Baizongia pistaciae).

Télécharger la fiche pédagogique ici