Le Rouvet blanc est une Santalacée. Cette famille proche de celle du gui des feuillus est composée d'espèces dites «hémiparasites» ou demi-parasites car, bien que pourvues de chlorophylle, elles s'alimentent en eau et en sels minéraux aux dépens de leur hôte à l'aide de suçoirs. Le rouvet ne parasite pas une espèce particulière, il s’installe en groupe aux pieds de ses hôtes qui ne semblent pas souffrir de sa présence. Ressemblant aux genêts, il a longtemps servi pour confectionner balais et balayettes.

Télécharger la fiche pédagogique ici